Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Votre conseillère

Christiane Mariette

Conseillère générale du canton de Lescar

Je suis la fille d’une couturière issue d’une vieille famille provençale et d’un père immigré italien communiste. Mes parents m’ont transmis des valeurs auxquelles je suis toujours restée fidèle.

Avec le recul, je me rends compte que le désir de participer à la construction d’un monde plus juste a été le fil conducteur de tous mes engagements.
Mon engagement personnel, professionnel et politique répondent tous les trois à ce désir
d’agir pour construire un monde plus juste, où chacun serait associé aux décisions qui le
concernent.

Mon engagement personnel : séjour de six mois dans un kibboutz israélien, enseignement en tant que stagiaire au Maroc, un travail d’animation dans des radio associatives, en Provence dans un premier temps puis à Pau après ma nomination en tant que professeur en Béarn, un séjour d’une année au Québec …. témoignent de mon désir de comprendre et d’agir.

Mon engagement professionnel : enseigner les Lettres et l’Histoire dans un CET reste dans la même logique car il s’agit davantage d’éveiller les jeunes au plaisir d’apprendre, de leur permettre d’acquérir des outils de compréhension.
Ce travail qui tient selon moi autant de l’éducation et de la socialisation que de la construction du savoir, m’a permis de découvrir l’importance de l’évaluation et de l’auto-évaluation comme outil de construction de soi. Un DESS en Sciences de l’Education sur ce thème m’ont permis de la mettre en application, sur une plus grande échelle, dans le cadre de la formation de formateur comme chargée de mission au GRETA de Mont-de-Marsan.

Mon engagement en politique est plus récent. Dans un premier temps, la circulaire Rocard sur la modernisation du service public, la loi d’orientation sur l’éducation de l’équipe Jospin/Allègre, ma vision du travail d’André, mon époux, ma rencontre avec Martine Lignières-Cassou, m’ont convaincue de l’importance d’une action collective et de la possibilité de mettre en œuvre, en politique, les valeurs qui ont toujours orienté mes choix :
disponibilité, travail au plus près du terrain, écoute, respect de l’autre, négociation et sens de l’intérêt général.

Antonin Le Corno

Conseiller municipal à Lescar
Conseiller à la Communauté d’ Agglomération Pau-Pyrénées

Je suis né le 11 août 1978 à Pithiviers de deux parents fonctionnaires (père Directeur départemental de la jeunesse et des sports et mère institutrice) actuellement retraités à Lescar. Ils ont consacré leur vie professionnelle à servir l’intérêt général. Un modèle pour moi !

Jusqu’à l’âge de 6ans, je les accompagne en Côte d’Ivoire. Après un séjour dans la région parisienne, je me retrouve de 12 à 16 ans à Mayotte où il fait bon vivre : premières soirées, premières rencontres, beaucoup de reggae (à défaut de rock’n’roll !) … Et puis de la pêche à la traîne aussi ! La belle vie pour un adolescent.

A 16 ans arrivée à PAU. Lycée à Saint John Perse puis classes préparatoires à Louis Barthou. Fac de droit à l’ UPPA jusqu’à la Licence. Maîtrise de droit public à Strasbourg, puis DEA Institutions et idées politiques à Aix-en-Provence. Je bouge pas mal !

Ensuite concours de l’Ecole d’avocats et obtention du CAPA. Je prête serment le 12/12/2005 et entre en activité dès janvier 2006.

Je débute ma carrière professionnelle dans un cabinet palois. Activités dominantes : le droit public et le droit social. Parallélement, je préside l’Association des jeunes avocats palois.

J’ adhère au parti socialiste en 2006 et je participe, en mars 2008, au côté de Christian Laine, à la conquête de la mairie de Lescar par la liste de l’ Union de la gauche. Je deviens dès lors Conseiller municipal, délégué à la jeunesse, Conseiller à la Communauté d’ Agglomération Pau-Pyrénées.

Passe temps : lecture, musique, randonnées en montagne et footing, mais entre activités professionnelles, engagement politique et participation à la vie de la cité, mon agenda toujours bien rempli laisse peu de place aux loisirs !

Pourtant, lorsqu’ en 2010, Christiane me propose de la suivre aux cantonales, je n’ ai pas hésité au regard de son bilan et de l’ équipe qu’ elle anime…