Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Pau : un cas de tuberculose au collège Jeanne-d’Albret

« Les choses sont prises en charge. Tout le monde est sous contrôle », assure Christiane Mariette, conseillère générale en charge des collèges suite à la découverte d’un cas de tuberculose au collège Jeanne-d’Albret à Pau. Il s’agit d’un jeune garçon qui aurait été contaminé à la suite d’un voyage au Maroc. L’élève a été hospitalisé le 5 octobre à Pau. Conformément en la procédure en vigueur pour ce type de maladie, l’Agence régionale de santé (ARS) a été alertée. « C’est une maladie à déclaration obligatoire », rappelle en effet Violette Montamat, directrice adjointe à la délégation territoriale des Pyrénées-Atlantiques. L’ARS a ensuite averti le conseil général qui est en charge des actions de lutte contre cette maladie. Un protocole de dépistage de toutes les personnes qui ont été en contact avec l’élève a été mis en place par la direction départementale de la solidarité en lien avec la médecine scolaire de l’inspection d’académie.

« On est dans le cadre de la prévention. Il s’agit d’une première évaluation. Il faut suivre les recommandations », indique Violette Montamat qui veut rassurer les parents d’élèves. Des examens de dépistage (injections et radios) sont programmés « les 19 et 22 octobre », informe le collège Jeanne-d’Albret.

 

>> Une maladie infectieuse

La tuberculose est une maladie infectieuse contagieuse affectant généralement les poumons qui connaît un regain en France. « Mais les Pyrénées-Atlantiques ne sont pas un département à risque », souligne Christiane Mariette qui parle plutôt de « cas sporadiques ». Elle est cependant « plutôt rare » en milieu scolaire. Ce que confirme Violette Montamat : « C’est vrai que nous n’en avons pas souvent dans les collèges, mais la maladie n’a pas disparu. C’est pourquoi elle reste surveillée ».

Source

Répondre

Pas de commentaire