Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Miey-de-Béarn : une maison pour les malades d’Alzheimer

C’est sous l’impulsion de Christiane Mariette conseillère générale du canton de Lescar qu’un groupe d’élus et de professionnels de la communauté des communes du Miey du Béarn et de Lescar travaille ensemble depuis plusieurs années pour trouver les moyens d’améliorer la qualité de vie à domicile des personnes âgées. C’est ainsi que deux projets verront prochainement le jour dans la Maison de la cité (ancienne mairie) de Lescar.

Le premier projet est une MAIA (Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer), une des mesures phares du plan Alzheimer, qui vient d’obtenir un avis favorable de l’Agence régionale de santé (ARS) et du conseil général, avec un financement à hauteur de 400 000 €.

Il s’agit d’un dispositif permettant, à l’aide d’un pilote, de mieux coordonner les différents services d’aide à domicile et de mettre en place des professionnels nommés « gestionnaires de cas ». Lesquels seront les référents de la personne âgée, de sa famille et de l’ensemble des professionnels intervenant auprès d’elle, pour une meilleure prise en charge au quotidien. Il concerne les personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer mais aussi celles présentant une perte importante d’autonomie.

Ce projet avait d’abord été proposé en 2001 par le canton de Lescar via l’Association de gestion de l’Esquirette (EHPAD de Lescar) puis a fusionné avec celui du CCAS de Pau. Ainsi la MAIA couvrira un territoire comprenant huit cantons : les cinq cantons de Pau et ceux de Billère, Jurançon et Lescar, avec deux antennes : une à Pau, une autre à Lescar, cette dernière couvrant le territoire ouest de l’agglomération (cantons de Billère, Jurançon et Lescar).

Faciliter les démarches

Le deuxième projet est celui de la création d’un Clic (Centre local d’information et de coordination) de territoire (en lien avec le Clic de Pau déjà existant) qui verra, lui aussi le jour, dans les prochains mois, parallèlement à la mise en place de la MAIA.

Il permettra aux personnes âgées, handicapées et leur famille, grâce à un guichet unique d’accueil, d’information et d’orientation, de faciliter les démarches pour l’aide à domicile et d’apporter une réponse aux besoins divers de la personne aidée.

Ce projet aura aussi pour objectif de proposer, via une coordinatrice, des actions de prévention, de soutien aux aidants, de formation auprès des professionnels… Le conseil général pilotera ce projet qui concernera le même territoire que la MAIA, avec, là encore, des antennes de proximité dont une à Lescar.

Source

Répondre

Pas de commentaire